Le poulpe à lunettes, espace de recherche conviviale sur les échanges non-marchands, l'autoproduction et la culture libre

>Inscription<

>Connexion<

Participer

La fabrique

Le bistro


Suivre...
le sitela pagela rubrique
Accueil /

La Fabrique

La fabrique

Tous les articles

L'eldorado des circuits courts

(2017)

>> lire l'article

C'est devenu le nouvel eldorado de la gauche, des écologistes, des partisans de l'ESS et désormais des nationalistes qui surfent sur la vague régionaliste1 : il faut favoriser les « circuits courts », manger local, ou plus exactement, acheter local.Au point qu'un nouveau mouvement s'est constitué : le localisme, composé d'adeptes de l'achat à des entreprises locales.Idée séduisante...en apparence...Car la validité et la pertinence des soi-disant bienfaits de l'achat local et de l'échange désintermédié laissent profondément perplexes dès qu'on analyse la rhétorique localiste orthodoxe !De plus, comme nous allons le voir, le programme localiste orthodoxe est antagoniste, voire hostile, aux valeurs et aux pratiques d'une société non-marchande. ...


Je veux être pauvre !

(27-09-2016 05:30)

>> lire l'article

La pression est partout ! Il faut vivre comme un riche. C'est le "il le faut" qui fait consensus. Il le faut. On a pas le choix. Toute autre orientation est suspecte. Dans tous les cas, il faut le vouloir, le désirer... Richesse culturelle (le cv avec ses publis, le book avec ses concerts, etc.), richesse matérielle (le palace !), peu importe, on doit tous suivre le même parcou ...


Pro et anti-marchandistes

(24-07-2016 07:20)

>> lire l'article

Il n'est pas exagéré, lorsqu'on examine le positionnement idéologique par rapport au marché, même s'il s'agit d'une institution composite dont on peine à tracer les contours, d'affirmer qu'il donne naissance à de véritables doctrines. Cela ne nous avancerait guère de les définir comme des doctrines « religieuses » étant donné le flou qui caractérise le concept, mais, on peut en tous les cas observ ...


L’argent et ses circulations

(04-07-2016 17:41)

>> lire l'article

L’Argent-perte/gain Il peut être vu comme un remboursement ou une avance sur un temps de vie et une expertise passée à une action donnée (travail rémunéré ou changement de propriété pour un bien acquis, supposé représenter également un temps de vie et une expertise déjà « matérialisée »). Le donneur d’argent considère qu’il achète le temps et l’expertise d’une personne à son prof ...


Zone de gratuité au temple de la consommation

(2008)

>> lire l'article

zone de Gratuité au Temple de la consommation (Grenoble) samedi 25 oct 2008, de 13h30 à 17h au pied de la bibliothèque Kateb Yacine, à Grand Place Metro A arrêt Pôle Sud, Alpes Expo ...


Utilité des échanges non-marchands

(2012)

>> lire l'article

L'utilité et la finalité sont des notions subjectives.Ce texte présente donc uniquement des idées courantes, ou des réponses à des critiques fréquentes. Pour le réseau d'activités non marchandes. ...


Réseau d'objets ?

(2012)

>> lire l'article

Quelle différence y a-t-il entre la zone de gratuité et le réseau de don d'objets ? Quelques différences significatives. ...


Devenir rédacteur

(2013)

>> lire l'article

Devenir rédacteur. Publier un texte sur le laboratoire. ...


Le Monde Diplomatique, La guerre des idées. A qui profite le savoir ?

(2009)

>> lire l'article

Le bimestriel Manière de voir – Le Monde diplomatique, n° 104, Avril-Mai 2009, intitulé, La guerre des idées.À qui profite le savoir ?, aborde les aspects idéologiques, politiques et économiques du contrôle du savoir.S'inscrivant à l'intérieur d'une réflexion assez bien balisée, il examine des thèmes comme le déclin, la standardisation et l'orientation de plus en plus libérale de la recherche et de la production intellectuelle – notamment la pensée française – ou bien la soumission des intellectuels aux sirènes médiatiques.Puis, des thèmes plus économiques tels que l'inégalité dans l'accès au savoir, la marchandisation de l'école, la précarité des chercheurs, le contrôle croissant de l'économie du savoir par la sphère marchande, les problèmes relatifs à la concentration dans le domaine de l'édition et enfin la question du financement – et donc de la neutralité idéologique – des think tanks.S'en suit une analyse de quelques enjeux politiques liés au contrôle du savoir, comme la justification de la mondialisation néo-libérale, la construction des mémoires collectives et le renouveau de la pensée marxiste.Le numéro est accompagné de tableaux statistiques, cartes et graphiques qui résument la situation au niveau mondial des « travailleurs du savoir ».Ces données statistiques, qui sont très utiles d'un point de vue heuristique et judicieusement regroupées, peuvent aussi servir d'amorce à une critique de la méthodologie et du contenu de la revue.Car, première remarque, elles sont peu mobilisées – et également peu mobilisables – pour illustrer les enquêtes et les articles.Et plus généralement, s'agissant par exemple du déclin de la pensée française, de la standardisation de la recherche et de la production intellectuelle, ou encore des relations entre l'ordre politique et économique et la sphère intellectuelle, ou même de l'orientation idéologique des « organisations du savoir », peu de preuves sont apportées pour démontrer les propositions avancées dans les articles. ...


Réflexions sur les enjeux épistémiques et politiques de la publication

(2007)

>> lire l'article

IntroductionLa liberté d’expression est-elle respectée dans les pays démocratiques ?On est tenté de le croire, à l'heure où, grâce aux médias numériques, chacun peut exprimer librement son opinion sur les sujets les plus divers. ...


Présentation de la recherche action

(2010)

>> lire l'article

Voir ce lien: fichier PDF.Catégories: Cours / Recherche conviviale ...


Pourquoi la gratuité ?

(12/2012)

>> lire l'article

Dans la nature, la proprieté est marquée par l'usage et l'idée de patrimoine n'existe pas.Tout appartient à tout le monde.L'idée des magasins gratuits n'est donc pas un projet charitable ou humanitaire.La gratuité c'est un changement global de notre manière de vivre, une révolution où toutes les dimensions humaines inter-agissent entre elles. La dimension économique: ...


Pourquoi je préfère le RSA

(2013)

>> lire l'article

Les partisans du Revenu Minimum d'Existence (RME) et du Revenu de Solidarité Active (RSA2) défendent en général ces systèmes de redistribution en prenant appui sur le critère de l'efficacité macro-économique et sur de grands principes théoriques et éthiques (justice sociale, liberté, respect de soi, etc.).Sans nier l'intérêt de la démarche, je regrette qu'ils cantonnent l'argumentation à cette dimension abstraite, philosophique et collective, laissant de côté les avantages purement pratiques, rationnels et individualistes de ces systèmes de redistribution.Avantages qui constituent pourtant un réel plaidoyer en leur faveur. ...


Pourquoi le poulpe à lunettes ?

(09 mars 2015)

>> lire l'article

Pourquoi affubler le laboratoire d'un nom pareil...?Plusieurs raisons.D'abord, parce que si le laboratoire se fut appelé L.M.S.C.T.U, c'eût été indéniablement casse-couilles. ...


Orthodoxie et hétérodoxie en économie

(2005)

>> lire l'article

Selon John Kenneth Galbraith, « l'économie professionnelle est organisée hiérarchiquement : économie hétérodoxe à la base, économie néo-libérale au sommet, et les formes les plus mathématiques de l'économie néo-libérale à la pointe »1. ...


Appel à une révolution non marchande de l'institution médicale

(2012)

>> lire l'article

L'association de promotion des échanges non marchands et de la culture libre Anomali soutient de manière non marchande (participation, soutien symbolique, référencement, diffusion d'informations, etc.) des collectifs, des personnes, des organisations qui oeuvrent au développement de la sphère non-marchande - et n'oeuvrent pas simultanément à l'extension de la sphère marchande, car ce n'est pas incompatible !Sensible à la privatisation grandissante et inique de la médecine, nous, les membres de l'association, avons choisi de participer au projet Massilia Sante System et de nous engager à ses côtés. ...


Il n'y a pas de Marché heureux !

(Novembre 2015)

>> lire l'article

Les partisans de l'économie sociale et solidaire, ou encore des mystérieuses « économie du partage » et « consommation collaborative », ou du schizophrénique prix libre2, sont embourbés dans une contradiction indépassable.Ils prétendent lutter contre le Marché, la marchandisation, le capitalisme sauvage, l'égoïsme forcené des consommateurs, etc, etc., tout en ayant des pratiques qui sont, à peu de choses près, exactement les mêmes que celles qu'ils dénoncent. Le programme des marchands d'alternatives : dénoncer le Marché de l'intérieur ...


Quelques précisions sur les règles et les objectifs de la maison non marchande de Puivert

(15-05-2016 06:09)

>> lire l'article

Je reproduis ici un texte que j'ai commencé à écrire à destination des usagers de la liste de discussion de la maison non-marchande de Puivert mais que je n'ai finalement pas envoyé. L'objectif de la maison non marchande de Puivert est de proposer des outils et des ressources en libre accès (local, jardin, atelier, liste de discussion, etc.), qui permettent d'offrir et de recevoir des res ...


Notes sur le discours institutionnel

(18-03-2016 08:56)

>> lire l'article

J'ai assisté récemment au placement institutionnel d'un enfant... Dur ! J'en ai tiré quelques réflexions que je relate ici. !Éléments du discours institutionnel Le discours institutionnel1, lorsqu'il est professé par des institutions coercitives2, opère toujours selon les mêmes procédés. !!Requalifier l'action institutionnelle En premier lieu, il requalifie, ren ...


Finalité et légitimité des espaces de gratuité

(2012)

>> lire l'article

Les espaces de gratuité (EDG) ont de nombreux usages (les pratiques concrètes qu'ils permettent, ce qu'on en fait), finalités (ce qu'on souhaite en faire, ce à quoi on veut que cela serve) et formes dans leur mise en oeuvre (temporaire ou non, collective ou non, discriminatoire ou non, etc.).Chacun interagit en effet à sa manière avec différents types d'espaces et poursuit ce faisant ses propres finalités.Certains le font pour des raisons écologiques et se transforment au fil des années, en récupérateur passionné, d'autres pour des raisons sociales, et sont plus enclins à donner qu'à prendre, croyant ainsi aider les personnes démunies.D'autres utilisent un EDG pour leur propre intérêt économique (revente).Cette pluralité des finalités est un atout.Chacun a les siennes, chacun développe des comportements spécifiques, mutuellement complémentaires, et c'est tant mieux !En conséquence, l'avantage des espaces de gratuité est qu'il n'est pas nécessaire de faire part de ses motivations pour y participer.Et toute sélection des personnes sur les motivations est à proscrire. ...


Résultats 1 à 20
Le contenu du site Le poulpe à lunettes, espace de recherche conviviale sur les échanges non-marchands, l'autoproduction et la culture libre, sauf mentions contraires, ainsi que toute nouvelle contribution à ce site, est sous licence culturelle non-marchande.
Site gratuit, sans publicité, à but non lucratif, ouvert à tous ceux qui souhaitent effectuer des recherches sur les échanges non-marchands et la culture libre ou simplement partager leurs savoirs et savoir-faire. Construit avec PmWiki et hébergé par Toile Libre.