GratiLab, laboratoire de science citoyenne sur la gratuité, le DIY et la culture libre

>Inscription<

>Connexion<

Participer

La fabrique

Le bistro


Suivre...
le sitela pagela rubrique
Blog /

Le journal Le Monde lentement grignoté par la secte catholique

La revue de sociologie lo-fi

Ajouter un article

Titre: Le journal Le Monde lentement grignoté par la secte catholique
Auteur initial: Benjamin Grassineau
Création de l'article: 07-09-2019 20:05
Dernière modification de l'article: 14-09-2019 à 09:05
Rubrique: La revue de sociologie lo-fi
Etat de la rédaction: finalisé / Droit de rédaction: ouvert / Licence: Licence culturelle non-marchande






Ils l'ont fait ! Le Monde, journal vénérable, temple de l'objectivité, quotidien courageux qui informe le peuple avec rigueur, titrait ainsi, le 05 septembre 2019, un article qui relate la visite du pape bibi à Madagascar :

« Madagascar lentement grignotée par les sectes évangéliques »1.

Quel est le problème ?

Alors, tout d'abord, c'est un peu ennuyeux, l'article ne traite quasiment pas du sujet suggéré dans le titre. Et pour cause... Il préfère surfer sur un préjugé bien lourd et tenace : la pauvreté, dénoncée par le pape, ferait le lit de l'évangélisme. Bon, visiblement, les catholiques ne sont pas partageurs... Ils aiment les pauvres qui constituent leur fond de commerce, toujours prêt à les embrigader (oups, je veux dire, à les aider à accepter passivement et courageusement leur vie misérable), à condition qu'ils restent dans leur giron !

Deuxième problème. Comment peut-on encore confondre les organisations évangélistes avec des sectes ? Comment un quotidien grand public se présentant comme garant d'une certaine neutralité journalistique peut-il commettre une erreur aussi grossière en désignant un mouvement religieux proche du protestantisme comme étant une organisation sectaire2 ? C'est de la pure calomnie !

A la rigueur, ce serait pardonnable si le terme « secte » était pris dans un sens positif, neutre, non dénigrant, c'est à dire, comme un simple groupement religieux. Mais ce n'est ici pas le cas, en témoigne l'usage de cette métaphore très péjorative des « sectes évangéliques qui grignotent » qui ne dépeint pas ces respectables églises sous leur meilleur jour !

Et au fait, en quoi consiste ce grignotage insidieux ? Voilà tout ce que l'article nous apprend :

« Si environ 40 % de la population (...) se déclarent chrétiennes, dont la moitié sont catholiques, de plus en plus de Malgaches sont attirés par des sectes évangéliques dont le nombre – 200 selon les chiffres du ministère de l’intérieur – a fortement augmenté au cours des dernières années. »

Nous ne sommes donc guère plus éclairés sur le sujet après la lecture de l'article ! Mais ce qui est surtout très surprenant, c'est le sens de la phrase elle-même ? Suggère-t-elle que les évangélistes ne sont pas chrétiens ? Alors dans ce cas, je jette l'éponge...

En bref, Le Monde, cette vaste entreprise commerciale au service des puissants de ce monde, propage un discours dévalorisant, pour ne pas dire alarmiste et passablement venimeux, envers des minorités religieuses concurrentes du catholicisme. Et cela ne semble choquer personne. Ce n'est pourtant pas une première, bien d'autres courants idéologiques minoritaires sont également dans leur collimateur. En témoigne leur croisade zététicienne contre les mystérieuses théories du complot...

Alors en voilà une, théorie du complot ! Le Monde est-il un journal de tendance catholique ? Un journal biaisé au service d'un gouvernement dont la tendance catholique n'est un secret pour personne ? Auquel cas, je renvoie au titre... Amen !

 

1 Laure Verneau, publié le 05 septembre 2019 à 20h00, consulté le 07 septembre 2019 à 20h. <https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/09/05/madagascar-lentement-grignotee-par-les-sectes-evangeliques_5506931_3212.html>.

2 Les estimations varient, mais les églises évangéliques reunissent entre 200 et 600 millions d'adeptes.

Catégories: De tout et de rien




Ajoutez un commentaire:

Auteur:

Pas de commentaires pour le moment

Le contenu du site GratiLab, laboratoire de science citoyenne sur la gratuité, le DIY et la culture libre, sauf mentions contraires, ainsi que toute nouvelle contribution à ce site, est sous licence culturelle non-marchande.
Site gratuit, sans publicité, à but non lucratif, ouvert à tous ceux qui souhaitent effectuer des recherches sur les échanges non-marchands et la culture libre ou simplement partager leurs savoirs et savoir-faire. Construit avec PmWiki et hébergé par Toile Libre.