GratiLab, laboratoire de science citoyenne sur la gratuité, le DIY et la culture libre

Inscription

Connexion

Participer

La fabrique

Le bistro


Suivre...
le sitela pagela rubrique
Accueil /

La Fabrique

La fabrique

Tous les articles

Le Boomerang : une recherche-action socio-économique et participative sur les violences inter-quartiers

(06 mai 2022)

>> lire l'article

Un des objets du laboratoire Lignes de crête est de mettre en place les conditions d’une recherche endogène visant à trouver, dans le temps long, des solutions durables au problème de la spirale de la violence.Il mobilise à cet effet plusieurs actions.L’une d’entre-elles consistant à enraciner un espace de gratuité convivial circulant entre des zones concernées par ces problématiques de violence structurelle.De prime abord, le lien entre ce dispositif et la finalité du laboratoire peut sembler difficile à saisir.D’une part, en effet, on ne voit pas forcément à priori comment rattacher violence et gratuité ; ou formulé différemment, conflits et échanges non-marchands.D’autre part, n’y a-t-il pas un antagonisme entre une démarche de développement endogène et l’implantation d’un dispositif d’origine exogène ?Cependant, si on s’autorise à examiner la question de façon approfondie, il apparaît que le Boomerang entre en réalité parfaitement en concordance avec les objectifs de Lignes de crête.Du moins si on admet les deux postulats suivants : ...


Les « espaces de gratuité » comme réponse de l’action sociale aux effets du milieu technique et de l’économie marchande sur l’intégration sociale

(2022)

>> lire l'article

Introduction : la confrontation d’un type d’action sociale spécifique et de différents champs de rechercheL’idée principale de cette recherche est d’analyser le contexte de production des obstacles à l’intégration sociale afin d’envisager un type d’action nouveau.Plus précisément, ce contexte sera caractérisé par l’imbrication entre des dimensions sociales, techniques et économiques qui impliquent des modifications du lien social : cela impacte les processus d’intégration et génère des écarts par rapport aux normes.Si les différents aspects du contexte s’avèrent pertinents pour apporter un éclairage nouveau de ces obstacles, alors cela permettra de penser un type d’action sociale qui en tiendrait compte.Celui-ci pourrait en outre correspondre aux « espaces de gratuité » qui, bien qu’encore assez rares en France, se développent de plus en plus1. ...


Le droit à l'abstention

(17-04-2022 05:33)

>> lire l'article

Essai radiophonique diffusé dans l'émission Entrez sans payer. Tandis que le fascisme progresse en Europe, la pression monte contre les abstentionnistes. Le discours ambiant, de plus en plus simpliste, devient réprobateur, voire offensif à leur égard. Il n'y aurait plus que deux alternatives possibles et légitimes : voter contre la barbarie ou la cautionner, être résistant ou complice, êt ...


Sur un livre de Jacques Ellul, « Déviances et déviants dans notre société intolérante »

(novembre 2021)

>> lire l'article

Jacques Ellul ( 1912-1994 ) a publié de nombreux ouvrages, qu'on peut répartir selon deux axes, l'un sociologique, l'autre théologique.Lui et son ami Bernard Charbonneau s'intéressent dès les années 1930 à la « grande mue » ( B.Charbonneau ) de notre société.Des modifications considérables ont lieu dans tous les domaines, au cours du XXème siècle.L'objectif est d'adopter une vue d'ensemble, une pensée globale, afin d'envisager l'ampleur des transformations.De manière générale notre civilisation se distingue par la prédominance des moyens.Dans le discours et selon la conception traditionnelle de l'action humaine, les moyens utilisés par un groupe social sont orientés en fonction de certaines fins : dans une perspective humaniste ils serviront à la liberté, à la justice, à la démocratie, au bonheur, etc.Cependant, pour ces deux auteurs, la puissance des moyens prend le pas sur les fins : les moyens se développent de plus en plus sans entrave, c'est à dire ne sont plus orientés par des fins.Les fins auraient tendance à s'effacer et « par la force des choses » les moyens ne sont plus maîtrisés.L'homme, en perdant la maîtrise de ce qu'il utilise et ce qui l'entoure, sert désormais des moyens laissés à eux-mêmes.A partir de ce constat, les deux auteurs entreprennent une réflexion systématique sur les moyens, afin de penser leur évolution, leurs relations, et surtout les conséquences de leur développement.Mais pour cela il convient d'adopter un certain point de vue : en effet afin de penser ces derniers, donc de les juger, il s'agit de prendre ses distances, sans accepter ce qui se présente comme une évidence.Un point de vue est alors choisi, celui de la liberté.Ces deux penseurs font en effet de la liberté le centre de la pensée, donc de la vie, humaine.Leurs ouvrages respectifs, bien que marqués par deux personnalités différentes, sont construits dans cette perspective : quelle est la place de la liberté dans la civilisation des moyens ?Leurs analyses, qui parcourent tout le XXème siècle, montrent que le développement sans frein, ou presque, des moyens, est contraire à la liberté.Ainsi ils étudient des thèmes très variés car ils ont adopté une vue d'ensemble et que le point de vue choisi se doit d'envisager tous les phénomènes2 au sein desquels nous sommes appelés à vivre.Jacques Ellul s'attachera notamment à étudier le phénomène technique dans notre société1.Pour lui il s'agit du facteur déterminant, qui s'est constitué en système.Nous vivons désormais dans un milieu technique.Ne niant pas l'existence d'autres « systèmes » ou « facteurs » dans l'évolution de la société, celui-ci met néanmoins l'accent sur le facteur technique, qui est le principal. ...


Chroniques de la France de Vichy. Partie 4. Et si on bloquait les rues, tant qu'à faire ?

(17-10-2021 18:00)

>> lire l'article

Un pas a été franchi ce dimanche 17 octobre 2021. En sortant de la gare Matabiau, je m'apprête à descendre la rue Bayard et Oh surprise ! Bloquée ! Passe sanitaire obligatoire. Bien sûr, j'ai refusé de le donner et tenté le forcing, mais les menaces de la sécurité privée embauchée pour l'occasion m'ont quelque peu dissuadé... J'ajoute que devant mes protestations véhémentes, leur réponse ...


Remarques sur la mise en place de l'espace de gratuité du Samedi 4 Septembre 2021 de 14h30 à 17h30 Paris XIXème

(27-09-2021 13:20)

>> lire l'article

Concernant les objectifs de l'action du samedi 4 : N'ayant pas assisté aux précédentes actions, je ne peux comparer. Il me semble que ce fut globalement une réussite par rapport aux objectifs fixés. En effet il s'agissait d'organiser un espace relativement grand avec une quantité importante d'objets, d'y faire venir suffisamment de personnes, de faire connaître le projet, de commencer à s ...


Compte-rendu de Charles Péchon à propos de la sortie du Boomerang le 15 septembre 2021

(15-09-2021 10:22)

>> lire l'article

Espace de gratuité du Mercredi 15 Septembre 2021 de 14h à 18h30 Personnes présentes : *Préparation 13h-14h : Hella, Benjamin, Charles *Bertrand est présent la majorité du temps ( environ 14h30 à 17h30 ), *Tahar n'a pu venir que plus tard ( réunion ), vers 16h30, avec Hella. *Benjamin et moi étions présents tout le temps de l'action. Objets : simil ...


Gratuiterie vs ressourcerie et autres réflexions

(17-06-2021 10:17)

>> lire l'article

Dans une structure non-marchande, comme dans d'autres types de structure, se pose la question de l'incitation des participants à sa maintenance. Celle-ci est d'autant plus aiguë qu'il n'existe pas forcément de dispositif assurant une rémunération conditionnée à la tâche accomplie (obligation de contre-partie) et extérieure à la tâche proprement dite (contre-partie exogène à l'activité). ...


Quelques réflexions qui ont jalonné la non-implantation de la caravane de la gratuité à Couiza

(01-03-2021 16:54)

>> lire l'article

Projet finalement abandonné d'implantation de la caravane de la gratuité sur Couiza ---- !!Petit compte-rendu très subjectif et partial (!) de la réunion du 28 novembre 2019 pour l’implantation de la caravane de la gratuité près de l’espace ado de Couiza. !!!Contexte * Personnes présentes : 3 * Lieu : Espace Accueil des ados de Couiza. Il s’agissait ...


Chroniques de la France de Vichy contemporaine. Partie 3. Service National Universel : « Non, le travail ne rend pas libre ! »

(24-02-2021 08:41)

>> lire l'article

Le propre du discours institutionnel est de parvenir à requalifier une action qui va à l'encontre de l'intérêt et de la volonté des personnes – en particulier la catégorie des usagers ciblés par l'action institutionnelle –, en une action censée leur apporter la liberté et le bonheur ; et d'arriver à les en convaincre. L'institution sait faire preuve d'une imagination sans faille pour inverser la v ...


Instruction en famille VS école non-marchande

(10-02-2021 05:57)

>> lire l'article

Les positions récentes du gouvernement français sur la loi contre le séparatisme ont montré que la liberté d'instruction, bien qu'elle soit déjà quasiment inexistante en France, n'a pas fini d'être malmenée. Il s'agit pourtant d'une liberté individuelle fondamentale qui devrait, en tant que telle, être défendue sans compromis contre l'ingérence de l’État et la mainmise de l'institution scolaire su ...


Quand le discours environnementaliste masque l'expropriation et la servitude des usagers : le cas de VNF (Voies Navigables de France)

(07-08-2020 15:33)

>> lire l'article

On trouve pléthore de chercheurs, de penseurs, de militants qui s’affirment contre le capitalisme, le patriarcat, la techno-science, la société industrielle, le numérique, le racisme, le nouvel ordre mondial, la maltraitance animale, etc. Même si je partage certaines de ces causes - pas toutes -, une chose me dérange profondément dans leur démarche. Ils s’en prennent toujours préférentiellement à ...


Manifeste cyno-scatophile

(05-08-2020 09:27)

>> lire l'article

Il existe deux types de pollution, celle qui se voit, ou plutôt se perçoit, et celle qui ne se voit pas, ou plutôt ne se perçoit pas. Soit donc, la pollution visible et la pollution invisible. Dans la première catégorie, distinguons la pollution qui l’est parce qu’elle provoque une gêne perceptive (pollution sonore, pollution olfactive, fumée âcre) que nous appellerons la pollution percep ...


Comment sauver la planète (et son porte-monnaie) ? Commençons déjà par ne plus acheter le Monde Diplomatique.

(03-08-2020 09:35)

>> lire l'article

J’ai trouvé le dernier numéro du Monde Diplomatique (août 2020) dans une boîte à livres à Sète. Information importante en tant que telle. Quand on source une information, on devrait prendre l’habitude d’indiquer par quels moyens matériels on l’a obtenue. D'autant qu'ici, en l’occurrence, c’est sans doute, comme vous allez le voir, l'information principale de cet article. Je m’explique. Il ...


Ivan Illich et Jacques Ellul : quel rapport à la technique ?

(09-05-2020 10:00)

>> lire l'article

>>resume>1, Ivan Illich a reconnu sans détour le tribut qu'il devait à Jacques Ellul. Néanmoins, celle-ci se doit d'être contextualisée. Le vibrant hommage qu'il lui adressait se faisait à Bordeaux (fief de Jacques Ellul) et sans doute en présence... de Jacques Ellul. Autrement dit, Illich s'adressait probablement à l'un de ses confrères (ou si ce n'est pas le cas, à des « proches ») en tant qu'« ...


Chroniques de la France de Vichy contemporaine. Partie 2. Croissancisme et fascisme

(20-03-2020 16:08)

>> lire l'article

>>citation>1. Rien n'est pourtant plus inexact. Les différents programmes fascistes se sont en effet construits sur l'exaltation du progrès et l'adhésion à une doctrine croissanciste qui s'articule autour de quatre objectifs : # la croissance démographique et l'« amélioration » de la « race » et de la population, # la croissance technique avec la survalorisation du progrès ...


Dallas au pays des freeshops. Partie 1. « Mais comment faites-vous pour vivre ? »

(20-02-2020 10:50)

>> lire l'article

Si un jour l'idée vous prenait de créer un magasin gratuit - mais plût au ciel que vous ne fussiez point tenté par un projet aussi morne et ennuyeux ! - ou bien, si, par malheur, il vous venait à l’esprit cette idée fantaisiste de vous occuper ponctuellement ou régulièrement d'un de ces lieux étranges où l’échange marchand a été momentanément aboli ; où le cours normal des choses s’est déréglé sou ...


Lettre ouverte aux usagers de la maison non-marchande de Puivert

(21-01-2020 09:49)

>> lire l'article

Lettre diffusée sur la liste de discussion gratis_hva@lists.riseup.net le 22 janvier 2020 *** Bonjour à toutes et à tous, je me permets d’apporter quelques précisions sur le fonctionnement et la finalité du magasin gratuit de Puivert. Le magasin gratuit est privé et obéit à un règlement intérieur. Tout d’abord, je rappelle que le magasin gratuit n'est p ...


Manifeste pour la multiplication d'espaces de libération culturelle

(04-01-2020 12:10)

>> lire l'article

On peut définir un LocaLibre comme un espace de gratuité ouvert destiné à des échanges libres et non-conditionnels de savoirs et de biens culturels. Pourquoi est-il si important de proposer des activités et de venir y participer, même si vous n’avez pas le temps ou autre chose à faire... ? Tout d'abord, pour une raison pratique. Le don de savoirs et de savoir-faire dans la sphère ...


Anarchisme épistémologique et relativisme démocratique

(2007)

>> lire l'article

émologique « Prêtres, professeurs, maîtres, vous vous trompez en me livrant à la justice.Je n'ai jamais été de ce peuple-ci; je n'ai jamais été chrétien; je suis de la race qui chantait dans le supplice; je ne comprends pas les lois; je n'ai pas de sens moral, je suis une brute : vous vous trompez...Oui, j'ai les yeux fermés à votre lumière. »3.Par ces quelques phrases, Rimbaud exprime toute la révolte de l'individu moderne contre le pouvoir des institutions.Mais – et c'est là peut-être un des paradoxes de sa vie tourmentée – ce sont pourtant ces mêmes institutions qui offrent à Rimbaud son pouvoir de contestation.Ce sont elles, aussi, qui feront de sa parole une parole sacrée.Étrange force, donc, des institutions modernes qui parviennent, comme dans Substance mort, l'une des œuvres clés de Dick (1979), à donner aux individus à la fois le pouvoir de les détruire et de les reproduire.Paradoxe, car destruction et reproduction s'y soutiennent mutuellement.L'institution se perpétue grâce à la critique, en la transmutant en une force immunisante, en une énergie de régénération qui alimente le spectacle d'un combat simulé contre un ennemi factice, qu'elle contribue en réalité à produire.Aussi, l'individu, agent manipulé, contrôlé ou exclu par les institutions, est-il condamné à reproduire ce qu'il prétend vouloir détruire ou transformer. ...


Résultats 1 à 20
Le contenu du site GratiLab, laboratoire de science citoyenne sur la gratuité, le DIY et la culture libre, sauf mentions contraires, ainsi que toute nouvelle contribution à ce site, est sous licence culturelle non-marchande.
Site gratuit, sans publicité, à but non lucratif, ouvert à tous ceux qui souhaitent effectuer des recherches sur les échanges non-marchands et la culture libre ou simplement partager leurs savoirs et savoir-faire. Construit avec PmWiki et hébergé par Toile Libre.