Le poulpe à lunettes, espace de recherche conviviale sur les échanges non-marchands, l'autoproduction et la culture libre


Connexion



Suivre...

le sitela page le blog
Blog /

Il faut que j'en parle au CA

table.recherche { width:80%; } table.recherche th { box-shadow: 10px 10px 5px #888888; text-align:center; padding:10px; background-color:#e6ffe6; font-family:Courier; } table.recherche td { padding:10px; background-color:#f2f2f2; font-style:italic; } table.suite { width:20%; box-shadow: 10px 10px 5px #888888; text-align:center; padding:10px; background-color:#e6ffe6; } table.titre { box-shadow: 10px 10px 5px #888888; } table.titre td { padding:10px; background-color:#F6F2EC; line-height:30px; } table.sommaire { text-align:center; font-weight:bold; font-family:Courier; background-color:white; box-shadow: 10px 10px 5px #888888; } table.sommaire th { padding:10px; font-size:x-large; color:#B83A1B; } table.sommaire td { padding:10px; } table.grandtitre { width:40%; box-shadow: 10px 10px 5px #888888; text-align:center; padding:10px; background-color:#A6B06D; font-weight:bold; color:#B83A1B; font-family:Courier; } table.grandtitre a { color:#B83A1B; text-decoration:none; font-size:150%; } div.entetearticle { width:60%; box-shadow: 10px 10px 5px #888888; padding:10px; background-color:#e6ffe6; } div.citation { width:80%; padding:10px; font-style:italic; margin-left:auto; margin-right:auto; box-shadow: 10px 10px 5px #888888; } div.cita { width:80%; padding:10px; font-style:italic; margin-left:auto; margin-right:auto; box-shadow: 10px 10px 5px #888888; } table.photo { width=300px; margin-left:auto; margin-right:auto; box-shadow:10px 10px 5px #888888; } div.cate { width:40%; box-shadow: 10px 10px 5px #888888; padding:10px; background-color:#e6ffe6; }

La revue de sociologie lo-fi

Ajouter un article

Journal des gratiférias / Journal de la culture libre et du non-marchand / Revue de sociologie lo-fi

Titre: Il faut que j'en parle au CA
Auteur initial: Benjamin Grassineau
Création de l'article: 2015
Dernière modification de l'article: 27-03-2016 à 16:01
Rubrique: La revue de sociologie lo-fi
Etat de la rédaction: finalisé / Droit de rédaction: ouvert / Licence: Licence culturelle non-marchande






Il faut que j'en parle au CA1.

C'est devenu la phrase choc ! Le pendant du « c'est pas moi qui décide » dans les entreprises et les bureaucraties.

On connaissait la tactique perverse des employés des grandes surfaces, conglomérats bibliothécaires et autres bureaucraties pour se dédouaner de toute responsabilité.

Oui, certes, je vais vous pourrir la vie, mais c'est pas moi qui décide, moi je fais que mon boulot2.

Étonnant comment le statut d'employé, ou plutôt l'identité sociale de sous-fifre, vous débarrasse, comme par enchantement, de toute impureté, et vous autorise alors à commettre les pires atrocités en toute bonne conscience. C'est la beauté de la magie bureaucratique !

Mais j'ai longtemps cru, naïvement, que les associations « démocratiques » auraient une conduite différente. Eh bien non ! Elles en font exactement de même. Sauf que le patron se transforme en CA. Proposez une activité sympa, un truc nouveau, et vous obtiendrez de façon intangible la même réponse :

C'est une super idée, mais il faut que j'en parle au CA.

A croire que les espérances fondées dans la démocratie organisationnelle se résument désormais à ce triste constat. L'unique progrès social consiste à brimer les initiatives et les libertés individuelles par la pesanteur des décisions collectives prises dans des réunions.

La dictature des réunions, la réunioncratie, voilà l'horizon que nous propose les acteurs de l'économie sociale et solidaire...

Mais vive le bordel !

 

1 Comité d'Administration, Centrale d'Arrêt, Cerveau Artificiel, Cuisine Associative, Carrefour des Arrivistes, Cunnilingus Avorté, etc.

2 En référence à cette chanson de Duval MC.




Ajoutez un commentaire:

Auteur:

Pas de commentaires pour le moment

Le contenu du site Le poulpe à lunettes, espace de recherche conviviale sur les échanges non-marchands, l'autoproduction et la culture libre, sauf mentions contraires, ainsi que toute nouvelle contribution à ce site, est sous licence culturelle non-marchande.
Site gratuit, sans publicité, à but non lucratif, ouvert à tous ceux qui souhaitent effectuer des recherches sur les échanges non-marchands et la culture libre ou simplement partager leurs savoirs et savoir-faire. Construit avec PmWiki et hébergé par Toile Libre.