GratiLab, laboratoire de science citoyenne sur la gratuité, le DIY et la culture libre

Inscription

Connexion

Participer

La fabrique

Le bistro


Suivre...
le sitela pagela rubrique


 
Laboratoire indépendant de science citoyenne sur l'auto-production, la gratuité et la culture libre
 
Faire de la recherche pour faire de la recherche
Laboratoire de recherche organisé sous la forme d'un outil convivial permettant à tou.te.s de consulter, modifier, réaliser, diffuser et promouvoir des recherches sur les échanges non marchands (auto-production, gratuité), la culture libre et la recherche conviviale.

Le projet s'inscrit dans une démarche de sociologie critique, construite et diffusée indépendamment des institutions. Il est inspiré par la recherche-action et prône l'utilisation d'outils libres, ouverts et horizontaux, ainsi que l'auto-publication, pour diffuser les connaissances qui y sont produites.

Il cherche à développer une alternative concrète à l'institution scolaire, la recherche et la publication académique, en tant qu'elles constituent des polices de la connaissance, et par là-même, des formes de contrôle social.



La citation du mois

« Partout où est apparue une activation des petits groupes de base, on a vu un changement irréversible apparaître, non comme un moteur abstrait valable pour tout un continent et imposé abstraitement, c'est à dire par la coercition, la terreur ou la bureaucratie, mais comme une libre pratique des aspects divers et multiples de la collectivité elle-même. Il s'agit sans doute d'une option, puisque la sociologie ou l'anthropologie sont inséparables de l'idée latente et impensée que les hommes se font de leur intervention dans la trame de la vie collective et que les techniques globales sont partout en train d'échouer ou de se heurter à d'insurmontables obstacles, que ne résolvent ni la technocratie appuyée sur l'information moderne ni la société de consommation, ni la planification astraite, ni la terreur. Une seule méthode ouvre une possibilité sans doute jusque-là inconnue et constitue peut-être la dernière chance de la sociologie et de l'anthropologie.

La microsociologie n'est pas seulement une question d'échelle et il ne suffit pas d'opter pour un "petit milieu" plutôt que pour la réglementation des grands ensembles ; il faut en outre admettre que des groupements réels, les communautés organiques possèdent leur autonomie, leur histoire, leur dynamisme, leur invention propre »

Jean Duvignaud, Le langage perdu, Paris, PUF, 1973, p. 34.



Le contenu du site GratiLab, laboratoire de science citoyenne sur la gratuité, le DIY et la culture libre, sauf mentions contraires, ainsi que toute nouvelle contribution à ce site, est sous licence culturelle non-marchande.
Site gratuit, sans publicité, à but non lucratif, ouvert à tous ceux qui souhaitent effectuer des recherches sur les échanges non-marchands et la culture libre ou simplement partager leurs savoirs et savoir-faire. Construit avec PmWiki et hébergé par Toile Libre.